Cirque romain

Commune de Arles -> Patrimoine et architecture de Arles

Le plus vaste monument romain, le cirque, ne pouvait trouver sa place qu’en dehors de la ville. C’est au sud-ouest de la cité, au bord du Rhône, qu’il fut édifié au IIe siècle (en 149).

Il servait essentiellement aux courses de chevaux et de chars, mais aussi parfois à des combats de cavalerie et à des venationes, sorte de chasses à courre.

Sa construction n’a pas du être aisée. Compte tenu de la nature instable du terrain, il du être édifié sur des milliers de pieux en bois. De ses matériaux et décorations, dispersées à la fin de l’Empire, il ne reste que peu de pièces. Certaine ont servi de réemploi, quelques unes sont exposées au musée départemental Arles antique.

Son plus somptueux ornement est cependant fort célèbre : il s’agit de l’obélisque installé au XVIIe siècle devant l’hôtel de ville.

- Fiche détaillée sur le site Patrimoine de la ville d’Arles.


Description architecturale

Le cirque d’Arles mesurait 450 mètres des long et 101 mètres de large. Il comportait des gradins pouvant accueillir 20 000 spectateurs, et une vaste arène damée, dotée d’une longue séparation centrale, la spina (l’« épine »). Celle-ci, décorée de sculptures et de bassins se terminait à ces deux extrémités par des bornes (ou metae) que les concurrents s’efforçaient de passer au plus près. La piste était entourée par un mur (le podium), suffisamment haut pour protéger les spectateurs. Les gradins reposaient sur une structure architecturale modulaire de chambres fermées par des voûtes rampantes, assez proche de celle d’un amphithéâtre. En raison de l’instabilité du sol argileux, de savantes fondations furent nécessaires. Elles se composaient de 30 000 pieux de bois longs de 2 à 3m50. Aujourd’hui, seuls demeurent visibles en contrebas du musée, des restes de la substruction de la cavea (gradins), de l’extérieur de la spendone, partie arrondie du cirque.

Propriété : Communale
Catégorie de l’architecture : Architecture publique
Appartenance : Monument historique classé
Thèmes : Civil
Datation : IIe siècle
Communauté de communes : ACCM
Epoque : Antiquité
Édifice : Patrimoine archéologique
Type d’architecture : Architecture de culture, recherche, sport, loisir
| 2 commentaires

2 Messages de forum

  • Cirque romain Le 4 février 2012 à 17:33 , par martha

    Bonjour,
    Je suis tjrs étonnée du nombre de places du cirque romain, 20 000, peut-on lire sur la description, ce qui me parait très peu en regard des dimensions, alors que l’amphithéâtre mesurant bcp moins pouvait en accueillir autant pratiquement.
    Comment cela se fait-il ? Pouvez-vous m’éclairer ?
    Merci.
    Cordialement.

    Martha.

    Répondre à ce message

    • Cirque romain Le 6 mars 2012 à 09:24 , par webmestre

      Bonjour Martha,

      Monsieur Lemaire du service patrimoine de la ville d’Arles nous apporte des éclaircissements : "La dimension du cirque est attestée pour la largeur à 100 m et évalué pour la longueur à 450 m. C’est évidemment beaucoup plus vaste que l’amphithéâtre (ellipse de 136 x 107 m), mais le nombre de gradins en hauteur en était bien inférieur : une dizaine environ, contre 34 pour l’amphithéâtre !... "

      Bien à vous,
      Le Pays d’Arles

      Répondre à ce message

Identifiant : PA00081516