Accueil du site > Communes > Patrimoine de Barbentane

30 point(s) d'intérêt patrimonial sur la commune

Points d'intérêt suivants : 0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25

  • Oratoire Sainte Marthe

    Barbentane
    Sainte-Marthe, patronne des hôteliers, lavandières et servantes, est représentée ici tout près de l’abbaye Saint Michel de Frigolet. La légende lie la commune voisine de Tarascon à Sainte-Marthe : Cette dernière serait arrivée à Marseille aux alentours de l’an 48 et, remontant le Rhône, aurait gagné Tarascon. Les habitants, terrorisés par un monstre, la "Tarasque", supplièrent Sainte-Marthe de les en débarrasser. Elle captura effectivement la bête et l’amena aux tarasconnais qui la mirent en pièces. Les (...)
    Thèmes : Religion / Édifice : Oratoire / Datation : XVIIe siècle / Epoque : Moderne / Type d’architecture : Architecture funéraire, commémorative ou votive /
    Fiche patrimoine de Oratoire Sainte Marthe
  • Passage sous le Parc d’Andigné

    Barbentane
    La grande Pousterle est un chemin qui tire son nom d’une « poterne » existant autrefois dans les remparts près de la tour d’angle nord-est, aujourd’hui disparue C’est vers 1850 que le parc d’Andigné a été élaboré. Mais comme deux rues se trouvaient dans son enceinte, un compromis a été trouvé par le percement de deux passages souterrains. Le premier, de dimension très modeste, presque entièrement creusé dans la roche (actuellement bouché par des éboulis), file vers l’ouest. Le second axé nord/sud est plus (...)
    Thèmes : Civil / Datation : XIXe siècle / Epoque : Contemporaine / Type d’architecture : Voirie / Édifice : Passage et place publique /
    Fiche patrimoine de Passage sous le Parc d’Andigné
  • Porte Calendrale ou Sarrasine

    Barbentane
    Construite au IXe siècle en même temps que les premiers remparts. Elle fut reconstruite et certainement rehaussée au XIVème. En 1660, il y a eu un essai de maison commune, ce fut un échec malgré la destruction de la tour supérieure. Ses herses, de style Sarrazin, étaient fermées par le Capitaine de la ville en cas de danger et lui ont donné son autre nom de « porte Sarrasine ». L’ensemble des herses a été vendues au début du XVIIIe siècle à un maréchal-ferrant de Tarascon et elle a failli être entièrement (...)
    Epoque : Moyen-Age / Type d’architecture : Architecture fortifiée / Thèmes : Défensif / Datation : IXe siècle / Édifice : Fortifications /
    Fiche patrimoine de Porte Calendrale ou Sarrasine
  • Porte du Séquier

    Barbentane
    C’est l’entrée Sud des remparts. Beaucoup moins "solide" que la porte Calendrale, elle reste le témoin de la ceinture fortifiée du IXème siècle. Sur sa face extérieure était sculpté le blason de Barbentane, celui de François 1er (Il avait été réalisé après le passage, en 1524, du roi qui se rendait en Italie). Ce blason a été martelé pendant les évènements révolutionnaires et, a été remplacé il y a peu par une autre sculpture. On ignore l’origine exacte du nom : lieu où l’on faisait sécher les légumes (« seca » (...)
    Epoque : Moyen-Age / Type d’architecture : Architecture fortifiée / Thèmes : Civil / Datation : IXe siècle / Édifice : Fortifications / Style architectural : Gothique /
    Fiche patrimoine de Porte du Séquier
  • Tour Anglica

    Barbentane
    La Tour Anglica se trouve sur l’emplacement probable d’un oppidum. Un château y fut construit par l’évêque d’Arles en 898. La tour elle-même fut bâtie en seulement deux ans (1364/1365) par le maître d’œuvre Sicard de Fraximo et financé par Anglic de Grimoard (frère du pape Urbain V, dont la famille était originaire des Cévennes), elle était la propriété du fief de Barbentane. Cette tour a 28 mètres de haut et 10 mètres de coté. Elle est surmontée par une tourelle ronde, ou Tourillon, surmontée d’un pavillon (...)
    Appartenance : Monument historique classé / Édifice : Tour / Epoque : Moyen-Age / Type d’architecture : Architecture fortifiée / Thèmes : Défensif / Datation : XIVe siècle /
    Fiche patrimoine de Tour Anglica

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25