Croix des Veuves

Commune de Barbentane -> Patrimoine et architecture de Barbentane

Très nombreuses sur la commune (20 au total), ces croix accompagnent la vie des habitants depuis plusieurs siècles déjà.

La croix des Veuves, dont il ne reste aujourd’hui que le socle, fut élevée en 1605. Elle était destinée aux veuves qui voulaient indiquer publiquement que leur veuvage était terminé et qu’elles étaient disponibles pour entamer une nouvelle vie. Non loin de celle-ci, se trouve la croix de Saint Julien.

Venez découvrir ces croix grâce à une balade sur la commune de Barbentane.

Les autres croix :

- La croix de Saint Julien, ouvrage de style gothique avec personnages et écus ;

- La croix de Bassette, érigée en 1561 par la famille Bijaudy, présente sur un site ombragé qui rappelle un site Antique ;

- La croix de Saint Marc a été construite en 1507, le nom de saint-Marc lui a été donné par le chanoine Fabre, curé de 1929 à 1938 ;

- La croix de Calamagne, restaurée en 1955 par Jean Arnaud (entrepreneur) ;

- La croix de la Fontaine élevée en 1708, elle est cachée par un mur ;

- La croix de Mission de 1852 et de 1875 située dans le parc du château à l’emplacement du grand moulin de 1690, elle a été établie en 1827 par le Père Bénoin ;

- La croix des Fourches, située sur la Rebutte, c’est une ancienne colonne qui servait de fourche patibulaire ou de potence. En 1816, furent retrouvés des ossements de suppliciés.


Description architecturale

L’édifice se compose d’un piédestal carré supportant un cippe de grande taille. Il n’y a pas de croix. L’ensemble repose sur une dalle en pierre de taille.

Gestion : Adresse non geolocalisée
Gestion : Adresse inconnue
Thèmes : Religion
Catégorie de l’architecture : Architecture religieuse, funéraire et commémorative
Communauté de communes : CCRAD
Datation : XVIIe siècle
Epoque : Moderne
Type d’architecture : Architecture funéraire, commémorative ou votive
Édifice : Croix de chemin
Lexique : Cippe

Identifiant : CRO017