Porte de la Durance

Commune de Orgon -> Patrimoine et architecture de Orgon

C’est l’entrée est de la deuxième enceinte. Cette porte est également appelée porte de l’Ange. La Porte de la Durance présente des parements en pierres de taille avec ouverture ogivales. Elle est couronnée de créneaux et mâchicoulis.

Elle se fermait au Moyen-âge à l’aide d’une herse ou « sarrasine », qui existait encore en 1741. C’était une lourde claire-voie formant un obstacle infranchissable. Les herses se manœuvraient de la salle voûtée située directement au dessus du passage. Cette salle qui servait de corps de garde et plus tard de logement du veilleur, était ouverte du côté intérieur, on la fermait avec des poutrelles en cas de mauvais temps. L’ancienne voie romaine passait ici au bas d’Orgon, entre la Durance et le rocher. Un péage était installé près de la porte de la Durance dans une grotte naturelle, au bas du château de Guise. Le péage d’Orgon, enregistrait surtout un trafic de poisson et d’huile. Suivant les crues des eaux, les bateaux s’amarraient à peine un peu plus loin sur notre gauche, c’est pourquoi on appellera ce quartier le Port Vieux


Communauté de communes : CCVBA
Propriété : Communale
Appartenance : Monument historique inscrit
Catégorie de l’architecture : Architecture militaire
Type d’architecture : Architecture fortifiée
Thèmes : Défensif
Datation : XVIe siècle
Epoque : Moderne
Édifice : Fortifications
Style architectural : Gothique

Identifiant : PA00081396