Tour du Cardinal

Commune de Saint-Rémy-de-Provence -> Patrimoine et architecture de Saint-Rémy-de-Provence

Construite en 1558 par Jean Poytevin, elle fut nommée comme on la connait en mémoire du cardinal Raymond de Canillac qui fut propriétaire du domaine au XIVe siècle.


Communauté de communes : CCVBA
Propriété : Privée
Appartenance : Monument historique classé
Catégorie de l’architecture : Architecture privée
Édifice : Maison
Type d’architecture : Architecture domestique
Datation : XVIe siècle
Thèmes : Habitation
Style architectural : Renaissance
| 2 commentaires

2 Messages de forum

  • Tour du Cardinal Le 8 février 2013 à 20:30 , par thomas.erpicum@orange.fr

    « Vis pour toi à la campagne, après avoir vécu pour les autres à la ville », c’est ainsi que La Tour du Cardinal accueillait ses différents visiteurs.

    Le fief de La Tour appartenait à la Reine Jeanne qui en fit don en 1353 à un frère du Pape Clément VI. Des représentants d’autres familles illustres s’y succédèrent : le père de Nostradamus, Antoine de la Salle, …
    Reconstruite en 1558 par une riche famille de Tarascon, …, convertie en bergerie à la Révolution, elle se dresse sur ces trois niveaux et fut classée Monument historique en 1921.

    Vous admirerez son puits Renaissance, la porte surmontée d’un fronton classique soutenu par un bandeau à triglyphes, l’escalier à vis orné dans les angles de culs de lampe à motifs variés, l’attique décoré d’un large bandeau à volutes fleuries où figurent sur la face Est des emblèmes héraldiques.

    La Tour fait partie d’un domaine privé ouvert au public à l’occasion des Journées du Patrimoine.

    Visites commentées par Thomas Erpicum

    Répondre à ce message

    • Tour du Cardinal Le 24 décembre 2013 à 09:18

      Famille de la SALLE : Le Gascon Bernardon de la SALLE en avril 1379, affronta John Hawkwood, chef des armées du Pape Urbain IV. Après cinq heures de combat, il fut vaincu et capturé par la Compagnie de Saint-Georges. Conduit à Rome, Bernardon fut rapidement libéré sous la promesse de quitter le service de l’antipape ( Clément VII ), ce qu’il ne fit pas. La reine Jeanne ayant été contrainte, le 18 mai 1379, de rejoindre l’obédience d’Urbain VI, Clément VII, n’ayant plus un seul allié de poids dans la péninsule, décida de revenir à Avignon où il arriva le 20 juin dans une ambiance de délire indescriptible.

      Il y fut rejoint à la fin décembre par Bernardon. Celui-ci lui rendit hommage pour ses fiefs d’Oppède, de Mornas et de Caderousse[15]. “Ce fut lors de ce séjour, que Raymond de Turenne vendit à son ami gascon le château de la Tour-Canillac et le Mas-Blanc près de Saint-Rémy-en-Provence.” A son décès ces biens revinrent à la papauté qui les restitua ensuite à Antoine de la Salle en reconnaissance de ce qu’avait fait Bernardon au temps de son service comme chef des armées et largement créancier.

      Répondre à ce message

Identifiant : PA00081448