Casernes Kilmaine

Commune de Tarascon -> Patrimoine et architecture de Tarascon

Au 16e siècle, Tarascon étant une ville étape, les habitants étaient assujettis au logement et à l’entretien des gens de guerre. En 1695, la ville reçoit l’autorisation de construire des casernes.

La construction commence en 1718 d’après des plans de Desfour. Le grand quartier, organisé autour d’une vaste cour, est réservé à la cavalerie. Le petit quartier est divisé en deux cours, l’une pour l’infanterie, l’autre pour les magasins de l’étape. Les bâtiments sont sur deux niveaux, flanqués aux angles de pavillons. Le rez-de-chaussée est aménagé en pièces voûtées réservées aux écuries ; l’étage est fait de chambrées pour les soldats. L’administration occupe l’aile entre les deux quartiers. Au 18e siècle, ces bâtiments pouvaient héberger jusqu’à 1275 hommes et 500 chevaux.

On procède à un premier agrandissement entre 1834 et 1840 (écuries mises aux normes vétérinaires) et à la construction d’autres bâtiments entre 1844 et 1845. Le manège est édifié en 1846 et les locaux disciplinaires aménagés en 1862. A partir de 1877, la construction de trois bâtiments s’avère nécessaire pour augmenter le volume de stockage du fourrage. A la fin du 19e siècle, le complexe s’agrémente de cuisines, de cantines et d’une infirmerie.

En 1911, apparaît un nouveau manège sous charpente métallique.


Propriété : Communale
Propriété : Privée
Appartenance : Monument historique inscrit
Catégorie de l’architecture : Architecture militaire
Type d’architecture : Architecture fortifiée
Datation : XVIIIe siècle
Communauté de communes : ACCM
Epoque : Moderne
Édifice : Caserne

Identifiant : PA13000043