Opendata : Le patrimoine du Pays d’Arles ouvre ses données

Commune de E-Patrimoine -> Patrimoine et architecture de E-Patrimoine

Le contenu rédactionnel du site E-Patrimoine en Pays d’Arles est distribué sous licence Creative Commons Paternité - Pas de Modification 3.0 France (CC BY-ND 3.0).

E-patrimoine en Pays d’Arles ouvre un jeu de données au format XML

www.pays-arles.org/e-patrimoine/spip.php ?page=opendata

Voir aussi notre exemple de structuration du code en fin de page.

De l’OpenContent vers l’OpenData

L’indexation des 400 points d’intérêt patrimoniaux du Pays d’Arles dans un système de gestion de contenu (CMS) a été réalisée avec un budget de 10 000 € en quatre mois : 8000 € de valorisation temps homme et 2000 € de numérisation. Deux stagiaires en licence à l’IUP Patrimoine d’Arles ont indexé les fiches à l’IUP et sont allés sur le terrain photographier les sites et les géolocaliser avec un smart phone. Le temps de développement web à partir de technologies Open Source et des API Google Maps et Google Street View est estimé à un mois à temps complet.

Distribuées sous licence Creative Commons et ouvertes aux contributions des internautes, les monographies, les fiches descriptives et les photos du patrimoine du territoire sont ainsi passées d’un état d’archive à un état de contenu ouvert structuré et réutilisable dans le respect de sa licence. Aujourd’hui 3000 internautes visualisent et exploitent ce contenu culturel chaque mois.

La volonté de restituer les données patrimoniales au grand public à travers l’Open Data n’était pas formalisée au début du projet. L’intérêt de cette expérience réside dans un cas d’école où des données archivées avec un budget extrêmement restreint sont devenues Open Content en générant de l’usage. Le projet Pays d’Arles montre ici comment l’Open Data apparaît comme la fin d’une chaine de numérisation, structuration puis diffusion des données publiques où tout reste à faire. Pour son expérience le Pays d’Arles a proposé le vote d’une délibération aux 28 maires des communes du territoire en mars 2012 pour restituer les données culturelles de E-Patrimoine en Pays d’Arles dans le cadre du mouvement Open Data régional. Cette délibération prise à l’unanimité est symbolique, elle inscrit les élus vers une sensibilisation et une dynamique Open Data nécessaire aux territoires. Le projet pourra prétendre être passé de l’Open Content à l’Open Data lorsque son flux de données structurées sera réutilisé par un tiers pour générer un nouvel usage. Chaque collectivité, chaque organisation, recèle de savoirs et connaissances confinés dans les placards (numériques). L’Open Content, c’est le rendre accessible à tous (par exemple à travers un site web). L’Open Data, c’est mécaniser leurs accès dans des référentiels structurés et accessibles par des tiers (par exemple à travers un flux de données). Nous sommes à la préhistoire de l’Open Content qui est la partie immergée de l’iceberg Open Data.

Le site E-Patrimoine en Pays d’Arles est sélection Carrefour des Possibles 2012 en région PACA et a fait l’objet d’une monographie de projet sur le site de l’OTEN (L’observatoire des Territoires Numériques).

E-Patrimoine en Pays d’Arles s’inscrit dans un projet plus global de création de plateforme touristique territoriale innovante et multilingue destinée à valoriser et commercialiser le Pays d’Arles comme une destination de tourisme vert et responsable : Le projet Provence Pays d’Arles.

Article complet sur le site du Ministère de la Culture.

Accès au jeu de données au format XML :

www.pays-arles.org/e-patrimoine/spip.php ?page=opendata

Extrait de code XML

<ville><url>http://www.pays-arles.org/e-patrimoine/communes/arles/</url>

<patrimoine>
<url>http://www.pays-arles.org/e-patrimoine/communes/arles/article/abbaye-de-montmajour</url>
<description>L'abbaye romane de Montmajour, atteste à la fois de la richesse de la communauté, de la Renaissance médiévale de l'Eglise d'Arles, et des progrès remarquables de l'architecture de l'époque. Sur le sommet nord de la colline, la nouvelle église abbatiale impose son grandiose vaisseau, propre à rassembler toute la communauté pour la liturgie solennelle. Au dessous, une crypte, dont les puissants volumes sont dépouillés de toute ornementation, incite plutôt au recueillement individuel. L'édifice s'articule étroitement avec les bâtiments[]
</description>
<latitude>43.705856</latitude>
<longitude>4.664383</longitude>
<MOTS>
<MOT>Thèmes : Religion</MOT>
<MOT>Type d’architecture : Architecture religieuse</MOT>
<MOT>Appartenance : Monument historique classé</MOT>
<MOT>Epoque : Moyen-Age</MOT>
<MOT>Style architectural : Roman provençal</MOT>
<MOT>Datation : XIIe siècle</MOT>
<MOT>Édifice  : Bâtiment religieux</MOT>
</MOTS>
</patrimoine>

3 Messages de forum