Syndicat mixte du Pays d’Arles
Rassembler, valoriser, développer.

Categories

Accueil du site > Le Pays d’Arles > 2. La Camargue

La Camargue

Située au sud-ouest du Pays d’Arles, entre les deux bras du Rhône, la Camargue s’élève à peine au-dessus du niveau de la mer. Vaste zone humide marquée par la présence du sel, la Camargue présente une exceptionnelle richesse biologique de part la diversité de sa faune et de sa flore et de ses écosystèmes, mais aussi une variété de paysages… Des plages de sable aux roselières, des rizières aux champs de blé, des marais salants à la Grande Bleue, elle offre de multiples visages. La sansouire, formation emblématique, voit ses teintes changer au rythme des saisons.

JPEG - 54.1 ko
Lionel Roux - Camargue

Terre de contrastes née de la lutte entre le Rhône et la mer Méditerranée, la Camargue est, du point de vue biologique, l’une des régions les plus riches de l’Europe occidentale. Située dans l’axe de migration des oiseaux du nord de l’Europe vers l’Afrique, la Camargue constitue une halte migratoire majeure. Elle abrite aussi l’unique lieu de nidification en France de flamants roses, son emblème mondialement connu. Flamants roses mais aussi taureaux, chevaux, petits ducs, goélands railleurs, hirondelles de mer, hérons, castors, échasses… une multitude d’espèces d’animaux et d’oiseaux vit sur ce territoire. La Camargue, internationalement reconnue pour ses richesses naturelles, est aussi une terre marquée par la présence des hommes. Gardians et manadiers en sont les acteurs les plus illustres. L’horizontalité absolue du delta donne une force particulière aux tracés rectilignes dus aux nombreuses interventions humaines, qui contrastent singulièrement avec les gracieuses courbes formées par la divagation naturelle des eaux. Les paysages, conditionnés par des degrés de salinités variables et façonnés en grande partie par les grandes cultures et l’élevage, dévoilent différemment leurs mille et une facettes selon l’heure de la journée et la saison. La riziculture, rendue possible grâce aux réseaux d’irrigation et de drainage, forme un paysage extrêmement structuré par la trame des fossés, canaux, digues et chemins, haies de canne et alignements d’arbres. Le territoire de Camargue est classé Parc naturel régional depuis 1970.

Pour plus d’informations :
-  http://www.parc-camargue.fr
-  Richesses et secrets de l’architecture en Camargue, René Guérin, école d’Avignon /Courrier du parc n°57, décembre 2010