Syndicat mixte du Pays d’Arles
Rassembler, valoriser, développer.

Categories

Accueil du site > Le syndicat mixte > Missions et compétences

Missions et compétences

 Présentation du Pays

Le Pays d’Arles compte 29 communes structurées en 3 établissements publics de coopération intercommunale (EPCI).

- La communauté d’agglomération « Arles Crau Camargue Montagnette » composée de 6 communes : Arles, Tarascon, Saint Martin de Crau, Saint Pierre de Mézoargues, Boulbon et les Saintes-Maries-de-la-Mer.
http://www.agglo-accm.fr

- La communauté de Commune « Vallée des Baux Alpilles » composée de 10 communes : Saint-Rémy de Provence, Fontvieille, Maussane les Alpilles, Le Paradou, Les Baux-de-Provence, Aureille, Mouriès, Mas Blanc les Alpilles, Saint-Etienne du Grès et Eygalières.
http://www.vallee-des-baux-alpilles.com

- La communauté d’agglomération « Terre de Provence Agglomération » également et composée de 13 communes : Châteaurenard, Eyragues, Cabannes, Saint-Andiol, Maillane, Graveson, Barbentane, Verquières, Noves et Rognonas, Orgon, Plan d’Orgon, et Mollègès.
- http://http://www.ca-rhonealpillesdurance.fr

Par ailleurs, le territoire du Pays d’Arles compte 2 parcs naturels régionaux :

- Le Parc Naturel des Alpilles
- Le Parc Naturel de Camargue

 Une structure de projet créée par les lois Pasqua et Voynet

La loi d’orientation pour l’aménagement durable du territoire (LOADDT) a été promulguée le 25 juin 1999. Elle vise notamment à renforcer la dynamique de pays concrétisée par la loi PASQUA en 1995. Cette dernière précise dans l’article 22 que le pays doit présenter « une cohésion géographique, culturelle, économique ou sociales", et l’article 23, que "le pays exprime la communauté d’intérêts économiques et sociaux ainsi que le cas échéant les solidarités réciproques entre la ville et l’espace rural". Aussi, le texte précise qu’il s’agit d’un territoire permettant l’élaboration d’un « projet global de développement ».

La loi Voynet précise la structuration juridique du Pays et la manière de le définir. Aussi, la loi précise le caractère durable du projet de développement.

Les communes et leurs groupements collaborent avec le département et la région pour définir une charte de pays constituant un projet de développement durable du territoire. Un conseil de développement est mis en œuvre et regroupe les milieux économiques, sociaux, culturels et associatifs du territoire. Il est le centre d’animation du projet et sont consultés pour élaborer la charte.

 Spécificité et identité

Le Pays d’Arles possède une véritable identité culturelle à partir d’une histoire partagée, fondée sur le costume, la langue, et la bouvino (culture taurine et course camarguaise). L’identité rurale du Pays d’Arles est aujourd’hui fortement ressentie et vécue par les habitants et les visiteurs, portée notamment par une agriculture diversifiée et dynamique, malgré des fragilités, des références culturelles multiples et la richesse naturelle des lieux. Les paysages ruraux du Pays d’Arles sont symboliques des paysages méditerranéens et contribuent fortement à l’image de la Provence : oliveraies, terrasses de culture, vergers, maraîchage, rizières, allées de platanes aux entrées de village, etc.

Cette identité territoriale, connue, reconnue, et jusqu’ici préservée, est un facteur essentiel du développement local du territoire et plus largement de la Région. En effet, l’image de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, et par là même son attractivité, en particulier au niveau national et européen, est très souvent liée pour partie à l’image des paysages de Camargue et des Alpilles. Un diagnostic du territoire a conduit les acteurs à identifier trois axes qui constituent la stratégie de développement du Pays d’Arles et induisent les orientations opérationnelles à prendre pour réussir les changements nécessaires.

 Axes principaux

- Axe1 : Organiser le territoire autour de ses potentialités en mobilisant des ressources locales.

Cet axe stratégique vise à structurer le territoire afin d’associer la société civile et les instances décisionnaires dans un projet d’organisation spatiale maîtrisée. D’une part en renforçant les coopérations villes villages ainsi qu’une organisation spatiale cohérente à l’échelle du Pays

- Axe 2 : Développer autrement pour créer de la richesse

Cet axe stratégique qui se réfère à la maîtrise de l’équilibre démographique en accord avec des stratégies de développement qualitatives et alternatives, prévoit deux dimensions spécifiques. D’une part, la recherche d’un scénario démographique équilibré et modérer qui privilégie emploi et cohésion sociale, le tourisme de séjour riche de ses aspects éducatif et environnemental ainsi que le développement d’une agriculture adaptée.

- Axe 3 : Positionner, ouvrir le territoire

Enfin, cet axe a vocation d’affirmer le positionnement du Pays à la confluence de l’arc méditerranéen et du triangle rhodanien par la reconnaissance de son image au sein de ses deux espaces. Et ce, notamment au travers de la valorisation de son patrimoine naturel et bâti, de ses savoirs faire locaux et de sa culture commune. Mais aussi, en se positionnant autour d’enjeux stratégiques tels que le développement des transports, l’affirmation d’un espace économique à part entière et positionner le Pays d’Arles comme espace d’échange entre deux régions, le nord et le sud, le long du pourtour méditerranéen.

Télécharger la charte du Pays d’Arles

Zip - 5.2 Mo