Pôle d'Équilibre du Pays d'Arles
Rassembler, valoriser, développer.

Categories

Accueil du site > L’actu du moment > Les Mardis du Pays d’Arles

Les Mardis du Pays d’Arles

Salon des Agricultures de Provence 2018 : un événement placé sous signe de qualité !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Le troisième Salon des Agricultures de Provence se tiendra les 1er, 2 et 3 Juin 2018 au Domaine du Merle à Salon de Provence.

En amont, début Mai, les partenaires organisateurs ont accueilli la presse, pour une rencontre autour de l’actualité de l’agriculture des Bouches-du-Rhône.

La conférence de presse mêla représentant du syndicat des riziculteurs France et filière, représentants du collectif des produits sous signe de qualité entre Alpilles, Crau et Camargue, élus et représentants des partenaires de l’événement (Département et Métropole Aix-marseille- Provence, PETR du Pays d’Arles).

Ce fut l’occasion d’introduire le nouveau Collectif des signes de qualité "Entre Alpilles, Crau et Camargue", (un projet regroupant l’IGP Riz de Camargue, l’AOP Taureau de Camargue, l’AOP Olives et Huiles d’olives de la Vallée des Baux, l’AOP, les Vins des Baux-de-Provence, l’AOP Foin de Crau et l’IGP/Label Rouge Agneau de Sisteron), et de faire un point sur l’actualité des signes de qualité ( IGP Thym de Provence validée en février 2018 et la Brousse du Rove dont la demande d’AOC vient d’être validée par l’INAO).

Le territoire des Bouches-du-Rhône dispose en effet d’une large gamme de produits de qualité qui peuvent s’appuyer sur une image d’excellence, avec une forte empreinte Provence et territoire.

Les signes officiels de la qualité et de l’origine (AOP/AOC/IGP/BIO/Label Rouge) permettent de garantir l’authenticité des produits. La concentration de produits sous signe de qualité étant la plus importante au niveau national, avec 35 signes de qualité recensés dans le département.

Ces signes de qualité font écho à un fort engouement de la part des consommateurs pour les produits de « terroirs ».

Afin de valoriser au mieux leurs productions, les 6 ODG (Organisme de Défense et de Gestion) du Pays d’Arles ont décidé de s’engager dans la structuration d’un collectif. Cette volonté fait d’ailleurs suite à une première expérience lors de la précédente édition du Salon des Agricultures de Provence.

Cette démarche, la première en Région PACA, regroupant près de 1 800 opérateurs (producteurs, transformateurs...) permettra notamment de mutualiser des moyens.

Les objectifs sont principalement de mieux identifier les produits AOP/IGP, mieux valoriser et mieux « parler » du territoire aux habitants et visiteurs, à travers ses produits « pépites ». La démarche permet également de rapprocher les producteurs, d’apprendre à parler les uns des autres, et de connaître les produits, d’échanger des bonnes pratiques et monter en compétences sur tous les aspects commerciaux et numériques.

Une articulation autour de plusieurs projets qui s’inscrivent dans le temps :

> Tout d’abord, organiser une représentation collective dans les salons et manifestations publiques, à commencer par le Salon des Agricultures de Provence, Provence Prestige ou Camargue Gourmande mais aussi les salons nationaux ou internationaux.

> Expérimenter une offre de paniers de produits sous signe de qualité, qui pourraient être vendus par exemple dans les hôtels, offices du tourisme ou commerces de proximité...

> Travailler avec les artisans, commerçants et tous les circuits de la restauration hors domicile du territoire pour étudier notamment la mise en place des corners de produits locaux dans les commerces de proximité, ou de développer avec les chefs des menus mettant à l’honneur les produits sous signe de qualité du territoire.

> Il s’agit également d’impliquer la jeunesse, de développer un programme d’animations pédagogiques visant à faire la promotion des produits locaux et de qualité dans les restaurants scolaires.

Des articulations sont également à conforter avec le redéploiement du MIN de Châteaurenard Provence ou le marché de demi-gros de Saint-Etienne-du-Grès, qui pourraient représenter des vitrines majeures pour ces produits.

Plusieurs partenaires ont été, ou seront mobilisés pour accompagner ces démarches : la Chambre d’agriculture 13, , les Parcs Naturels Régionaux des Alpilles et de Camargue, le PETR du Pays d’Arles, la CCI (Chambre des Métiers) du Pays d’Arles, les intercommunalités du Pays d’Arles (Arles-Crau Camargue-Montagnette, la Communauté de Communes Vallée des Baux Alpilles et Terre de Provence Agglomération), les Offices de Tourisme, associations de commerçants, Fondation LUMA...,

Ce projet est un véritable laboratoire d’expérimentation qui n’a pas d’équivalent régionalement. La valorisation des produits sous signe de qualité trouve une inscription dans la majorité des programmes du territoire : la Charte agricole du Pays d’Arles, le Projet Alimentaire Territorial des Bouches-du-Rhône co-piloté par la Métropole, Département, Pays d’Arles, ou encore le piloté par Provence Tourisme pour le Département.