Pôle d'Équilibre du Pays d'Arles
Rassembler, valoriser, développer.

Categories

Accueil du site > L’actu du moment > OUI au Pays d’Arles

OUI au Pays d’Arles

OUI au Pays d’Arles

Ils ont dit OUI au Pays d’Arles !





“Comme des visiteurs regulaires (habitation secondaire à Saint-Remy-de-Provence depuis 13 ans) du territoire du Pays d’Arles nous soutenons votre initiative. Intégration à la Métropole Aix-Marseille-Provence sera un désastre.” Monsieur et Madame LZ


“Oui, je soutiens le projet Pays d’Arles à plusieurs titres : ·Créateur d’une Jeune Entreprise Innovante dans le domaine Nutrition et Santé valorisant les productions agroalimentaires locales ·Correspondant du Conservatoire des Alpilles ·Inventeur du brevet Columbus à la base de la filière Bleu Blanc Cœur (6000 exploitations agricoles en France, 150 industries alimentaires adhérentes) reconnue par le Ministère de la Santé, de l’Agriculture et du Développement Durable”


“Oui au Pays d’Arles, oui pour garder notre identité, oui pour garder les services de proximité. Nous sommes tellement différents même si seulement une centaine de km nous séparent, pour le comprendre il faut vivre ici. Beaucoup d’associations dépendent de Marseille et sont souvent oubliées ... nous ne voulons pas être oubliés et perdus dans la Métropole ; les paysages, la culture, le folklore font partie de notre patrimoine, nous devons le protéger.  Merci de votre engagement pour notre avenir, vos arguments sont clairs et nous y croyons très fort.” Madame O


“Bonjour, je suis pour le pays d’Arles car je pense qu’a l’avenir, les problèmes liés au pillage des ressources, à la pollution de notre environnement et à l’augmentation de la population vont créer des délires économiques et sociaux auxquels nous allons devoir faire face. Selon mon point de vue, il va falloir relocaliser l’économie et gérer les ressources au plus près. Ce n’est pas en créant des territoires de plus en plus grand que les élus seront à l’écoute problèmes et des solutions locales. Les échanges entre les citoyens et les élus seront encore plus difficiles, le sentiment pour les citoyens d’être floués risquera fortement de grandir et ce ne sera bon pour personne... J’ai vraiment l’impression que tout est fait pour faire la part belle aux grands groupes qui gèrent les travaux publics, l’eau, l’énergie, l’agriculture, etc. Ils pourront imposer leurs modèles et leurs solutions qui vont les enrichir encore plus tout en écartant toute initiative citoyenne de proximité soutenue par des élus locaux. Dernier point : Saint Rémy n’a rien d’une métropole ! Cordialement,” Monsieur G


“Je soutiens l’action, Je ne comprends pas pourquoi n’avez-vous pas lancé une pétition sur une plateforme du type : change.org ou http://www.citizaction.fr/ Très cordialement” Monsieur S


“Une intercommunalité unique est une évidence. Elle doit passer outre les clivages politiques, les souhaits des uns et des autres en vue d’échéances electorales etc. Depuis plus de 20 ans, je suis ce dossier qui reste fermé, pour ces raisons. Peut-être que la peur de la métropole fera avancer les choses. En tous les cas, l’identité du Pays d’Arles existe, autour de sa culture, son terroir, son agriculture… Poursuivez en ce sens ! cordialement” Madame A


“Tout est dans le titre : oui au pays d’Arles !” Madame F





“Je signe pour soutenir la création du Pays d’Arles. Un soutien franc et massif au maintien du Pays d’Arles hors la Métropole Marseillaise.” Monsieur P


“Je dis non a la métropole pour la pays d’arles !!!!!!!! Je dis oui la fusion vallée des baux et terre de provence avec le pays d’arles !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!” Madame T


“Bonjour, Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Et mieux vaut tard que jamais. Ces deux maximes s’appliquent parfaitement à tous les décideurs politiques qui se sont succédés au fil des années dans les trois communautés de communes du ‘’possible futur’’ Pays d’Arles. Il en aura fallu du temps !   Une seule des 3 Collectivités qui veulent maintenant se réunir en Pays d’Arles a inscrit le sport dans ses compétences. Il reste donc à craindre que, une fois réunis en PETR, le sport reste le parent pauvre des activités sociales, éducatives, citoyennes et formatrices.   Simple citoyen d’Arles sans aucune responsabilité politique, mais toutefois engagé depuis 1974 dans le mouvement associatif sportif local et régional. OUI, pour ce qui me concerne personnellement, je suis un fervent partisan de ce Pays d’Arles mais l’absence de reconnaissance du sport amateur dans les compétences du Pays d’Arles portera un coup très dur à ce type d’activité. Le soutien des nombreux bénévoles investis dans tous les clubs sportifs du Pays d’Arles, dont le mien, dépendra forcément de la décision d’inclure ou pas le sport dans les compétences du Pays d’Arles.   Bonne journée. Bien à vous.” Monsieur M