Canal de Craponne

Commune de Arles -> Patrimoine et architecture de Arles

Ambitieuse réalisation datant de la Renaissance, le canal de Craponne irrigue et fertilise une grande partie de la Crau, cette steppe désertique laissée par l’ancien delta de la Durance.

Avec ces diverses dérivations, ce sont de nombreuses communes des cantons d’Aix et d’Arles qui profitent depuis plus de quatre siècles des bienfaits de ce vaste réseau.

Façonnant toute une économie dominée par l’agriculture et l’élevage, le canal a vu également sur ces rives l’implantation de nombreux moulins, jusqu’au quartier de la Roquette, où sa branche arlésienne rejoint le Rhône.

Cet apport permanent d’eau et d’alluvions a fait de la Crau d’Arles un des meilleurs terroirs du pays, cette Crau dite « humide » où se cultive aujourd’hui un foin d’une rare qualité, désormais classé en A.O.C.

Dans la complexité du réseau hydraulique arlésien, l’ouvrage se signale encore, à son arrivée par Pont-de-Crau, par un long aqueduc, qui subsiste en majeure partie.

- Fiche détaillée sur le site Patrimoine de la ville d’Arles.


Thèmes : Eau
Propriété : Communale
Catégorie de l’architecture : Urbanisme
Datation : XVIe siècle
Communauté de communes : ACCM
Epoque : Renaissance
Édifice : Réseau hydraulique
Type d’architecture : Génie civil

Identifiant : CAN005