Porte d’Auguste

Commune de Arles -> Patrimoine et architecture de Arles

La porte d’Auguste, également nommée porte de la Redoute (d’après la forteresse qui y sera installée au Moyen Age), représentait l’entrée principale de la cité romaine.

Située au point le plus élevé de la ville, à l’est, elle accueillait une dérivation de la voie Aurélienne, venant de Rome.

C’est la partie la mieux conservée du rempart augustéen, élevé peu après la naissance de la colonie romaine.

La situation dominante actuelle de la porte ne correspond pas au dénivelé initial, mais au creusement du boulevard Émile-Combes à la fin du XVIIIe siècle.

Près de la tour nord de la porte, arrivait l’aqueduc qui amenait l’eau des Alpilles.

Sur la cassure causée par le creusement du boulevard, on peut encore observer des dépôts calcaires posés sur la paroi.

L’édifice a été profondément remanié à l’Antiquité tardive et durant le Moyen Age.

- Fiche détaillée sur le site Patrimoine de la ville.
- Visite virtuelle de la porte d’Auguste.


Propriété : Communale
Appartenance : Monument historique classé
Catégorie de l’architecture : Architecture militaire
Type d’architecture : Architecture fortifiée
Thèmes : Défensif
Communauté de communes : ACCM
Epoque : Antiquité
Édifice : Fortifications
Datation : Ier siècle avant JC

Identifiant : PA00081186