L’Ermitage de Bagalance

Commune de Barbentane -> Patrimoine et architecture de Barbentane

Située à l’extrême Sud-est du village, c’est avant le XIe siècle que s’est construit la Chapelle, puis l’Ermitage de Saint-André-de-Bagalance.

C’est au XIIe siècle que l’Ermitage prend de belles proportions. On conserve la base saine des murs de la chapelle, on ouvre à l’Est la porte d’entrée et, au Nord on ajoute une abside en cul de four. Au Sud est élevé un dortoir ou une sacristie, toujours visible, dont l’escalier permet également l’accès à l’étage de l’Ermitage.

Des destructions dues aux troubles des XIV et XVIe siècles ont nécessité des reprises visibles et l’ajout de contreforts aux angles Nord de la chapelle. Quant aux bâtiments de l’Ermitage, ils semblent du XVIe.

La fin du XVIIe siècle et le XVIIIe voient l’abandon progressif du lieu, avant qu’il ne soit vendu en 1791. Il ne resservira plus jamais au culte.

En 1975, le propriétaire fit désosser et vendit l’abside Carolingienne, ce qui a compromis à jamais la solidité de l’ensemble ; de plus un incendie a fini par l’achever.

À ce jour, il est dans un triste état, entièrement en ruine ou presque, seule une fresque de valeur a été sauvée.


Gestion : Adresse non geolocalisée
Thèmes : Religion
Catégorie de l’architecture : Architecture religieuse, funéraire et commémorative
Type d’architecture : Architecture religieuse
Epoque : Moyen-Age
Communauté de communes : CCRAD
Style architectural : Roman provençal
Datation : XIe siècle
Édifice : Bâtiment religieux

Identifiant : PRI007