Le Monument aux Morts

Commune de Barbentane -> Patrimoine et architecture de Barbentane

Œuvre de l’architecte arlésien Léon Véran et du sculpteur avignonnais Henri Endignoux, construit en 1920.

Trois de ses pans énumèrent le nom des 80 soldats morts et disparus de la Grande Guerre de 1914-1918 ; ceux des 6 tués lors la guerre de 1939-1945 et celui du seul mort en Indochine en 1950. Le quatrième pan porte, en bas, l’inscription sur quatre lignes : "A nos morts glorieux - A nos combattants de la grande guerre".

Deux autres plaques en marbre blanc ont été rajoutées, la première pour commémorer les guerres d’Algérie, Tunisie et Maroc (1952-1962), la seconde à la mémoire des soldats d’Outre-mer morts pour la France.


Description architecturale

C’est une pyramide tronquée de 2,15m de base sur 4,50m de haut, à quatre pans assez sobres, et est construite en Pierre de Lens. En blason, un casque posé sur une couronne de laurier orne le haut de trois de ses côtés. A chacune de ces couronnes est suspendue une croix de guerre surmontée d’épées en faisceaux. Sur le quatrième côté, est sculpté sur fond de lignes verticales, un blason représentant une tour. Ce blason est ceint d’une couronne de lauriers et surmonté d’un bandeau en saillie sculpté de quatre nouvelles tours.

Propriété : Communale
Catégorie de l’architecture : Architecture religieuse, funéraire et commémorative
Thèmes : Civil
Communauté de communes : CCRAD
Datation : XXe siècle
Epoque : Contemporaine
Type d’architecture : Architecture funéraire, commémorative ou votive
Édifice : Monument commémoratif

Identifiant : MON001