Le patrimoine de la commune de Boulbon

Commune de Boulbon -> Patrimoine et architecture de Boulbon

Cette présentation du patrimoine de la commune de Boulbon a été réalisée par l’association " INVENTAIRE PATRIMONIAL DES COMMUNES DE FRANCE", basée à Vauvenargues (13), dans le cadre de la candidature du Pays d’Arles au label "Pays d’Art et d’Histoire"

- Retour à la liste des points d’intérêt patrimonial
- Boulbon sur wikipédia
- Site de la ville

VOCABLE ET CARTE D’IDENTITÉ

- Commune du département des Bouches-du-Rhône, canton de Tarascon
- Code postal : 13150 – Code Insee : 13017
- Population : 1 532 habitants – Densité : 78,1 au km2
- Superficie : 1932 ha– Altitude min./max. : 10/168 m
- Nom des habitants : Boulbonnais
- Devise/label… : emblème : le lion rampant.

HISTORIQUE

- La présence antique n’est appuyée par aucun vestige.

- Le village est cité pour la première fois en 1003 "Castrum de Burbone" dans un échange de droits entre la comtesse d’Avignon et l’évêque d’Avignon.

- Première seigneurie des Bourbons dès le milieu du XIe siècle, qui ont donné leur nom, déformé par la suite, à l’agglomération.

- Erigée en comté en 1608 au bénéfice d’André d’Oraison.

- Le prieuré de Saint-Marcellin relevait au XVe siècle du chapitre de Saint-Agricol d’Avignon. Avant cette date Saint-Marcellin fait partie de l’abbaye de Cendras (diocèse de Nîmes).

- Seigneurie achetée en 1674 par la veuve de René de Raousset, Julie de Forbin.

PATRIMOINE DE NOS ANCÊTRES

A – PRÉHISTOIRE

B - PROTO-HISTOIRE

- Silex chalcolithiques. Poteries de l’Âge du Bronze (quartier du Colombier, au nord de la commune).

C – PÉRIODE ANTIQUE

- Voie romaine qui traverse la Montagnette.

- Poteries du Ve siècle PATRIMOINE BÂTI

A – PATRIMOINE RELIGIEUX

- Eglise paroissiale Saint-Joseph (1875), de style néo-roman.

- Ancienne église Sainte-Anne de 1628 (MH – 14-5-1980), construite sur l’emplacement (voire sur les restes) d’une ancienne chapelle romane.

- Chapelle Saint-Marcellin roman provençal XIe siècle, remaniée au XIIe (MH – 21-12-1904),

Une tradition médiévale reste toujours attachée à la chapelle : la procession des Bouteilles qui a lieu chaque année le 1er juin. Elle est réservée aux hommes, ceux-ci se rendent en procession de l’église St Joseph à Saint-Marcellin avec bannière et reliquaire de saint Marcellin, chacun portant une bouteille de vin ; béni ensuite dans la chapelle, ce vin devient "le vin des malades" qui guérit notamment les fièvres. Comme on invoque aussi saint Marcellin pour la pluie, celui-ci est réputé "bon pour l’eau et pour le vin" ("Sant Marcellin bon per l’aigo, bon per lou vin").

- Chapelle Saint-Julien romane (MH – 1-10-1941), sur la route de Boulbon à Saint-Michel-de-Frigolet.

- Chapelle romane Saint-Andiol (ruine).

- Chapelle romane Notre-Dame de la Valette (privée – habitation).

- Chapelle romane Saint-Christophe (ruine).

- Oratoires :

- Sainte-Thérèse d’Avila, à l’angle des routes d’Avignon et de Saint-Michel-de-Frigolet

- Saint-Antoine, route de Tarascon

Croix :

Croix de saint Julien, gothique XIVe (MH – 18-11-1999), à la limite de Boulbon et de Barbentane.

Croix de la mission de 1846 : grande croix de fer, voisine du cimetière.

Croix de mission 1930 dans le cimetière

Sainte-Croix mentionnée en 1566, sur le site du moulin Bonnet.

Statue de la Vierge, mission de 1865, montée du Cimetière.

Niche avec statue XIVe siècle de saint Christophe (IMH – 17-9-1937), Grand’rue

Niche avec petite statue de saint Joseph, 2 Grand’Rue

Stèle de sainte Marthe, gothique XVe siècle, à la Roque-d’Acier, près du Rhône.

- Croix du Jubilé 1851.

B – PATRIMOINE CIVIL

- Le château fort dont les impressionnants vestiges sont MH ( 2-1-1976 ) (et les abords SI).

- L’appareil défensif :
- Les remparts : le village et la forteresse étaient protégés par une double ligne de remparts dont il subsiste quelques segments ; une partie suivait la ligne des maisons (rue de l’Eglise) ; la rue du Barri (rempart), autre rempart qui long la rue du Château ; rue du Fort et chemin qui suit la deuxième ligne de remparts (dit andrône) ; courtines XIIIe siècle entourant le donjon..
- Les portes de ville : 2 portes à l’origine ; porte Saint-Jaume (Jacques), détruite au XIXe, et porte Loriol (accès actuel au village) ; porte Loriol fortifiée, portail plein cintre début XIIIe ; le Portalet, petite porte percée au XVII° dans le rempart - il n’en subsiste aujourd’hui plus trace - (rue du Portalet) ; porte-tour de défense commandant l’entrée du fort.

- Demeures :
- La Gardette, maison des gardes de la porte de Loriol, d’origine XVII°.
- Maison avec fenêtres à meneaux qui porte la niche-statue de saint-Joseph (2 Grande-Rue).
- Hôtel avec tête de lion sculptée en façade, Grande-Rue.
- Nombreuses maisons médiévales ruinées, dans la partie haute du village, restaurées ou en cours de restauration.

- Puits qui alimentait le quartier, rue du Fort.

- Cadran solaire XVIIe sur la porte Loriol (côté ville).

- Pigeonnier (chemin du Pigeonnier).

C – PATRIMOINE INDUSTRIEL

- Le four banal se trouvait dans la rue du même nom, à l’angle de la Grand’Rue (disparu).

- 2 tours de moulins à vent découronnées fin XVIIIe siècle, au-dessus du cimetière (moulins Bonnet et Berlandier).
- Moulin Bonnet restauré en 2003 ; il fonctionne grâce au mécanisme refait à l’identique et les meules d’origine remises en fonction. Seul moulin du département à moudre le blé.

PATRIMOINE CULTUREL

A – MUSÉE, GALERIE, BIBLIOTHÈQUE…

B – ARTS ET TRADITIONS POPULAIRES

- Procession des Bouteilles le 1er juin à 19 h (voir ci avant).

- Fête de la Saint-Eloi avec défilé de la charrette décorée de branches de saule (carreto ramado), tirée par des chevaux harnachés à la sarrasine.

- Fête taurine, avec abrivado à l’ancienne, gardians…, en septembre.

C – LA MÉMOIRE

- Monument aux morts dans le cimetière : inscription sur chacune des 4 faces de tous les noms "des enfants de Boulbon morts pour la France". Guerre de 1914/18 : 32 noms. Sur une plaque de marbre sont rassemblés les 32 médaillons (plaques émaillées) portant nom, dates, photo, correspondant à chaque soldat.

PATRIMOINE NATUREL

A – SITES NATURELS

- Massif de la Montagnette (SI – 17-12-1970), à l’inventaire des sites pittoresques.

- Panorama du château et du moulin Bonnet : Sur le site du moulin Bonnet : Sainte-Croix. Belle table d’orientation inaugurée en 2003 (unique dans la Montagnette).

B – SITES DE LA MAIN DE L’HOMME

- Site de la commune qui se partage entre les reliefs boisés de la Montagnette, au nord, et la plaine opulente du Rhône, au sud. Le village, au centre, semi-perché sur une arête rocheuse, face à la vallée.

- Abords du château (SI – 3-11-1942).


Communauté de communes : ACCM
Gestion : Présentation des communes