Chapelle des Pénitents Blancs

Commune de Eygalières -> Patrimoine et architecture de Eygalières

La chapelle fut édifiée en 1581 contre le rempart nord-est. La tour de défense située dans l’angle est reconvertie en sacristie.

Elle servit de charnier lors de la grande peste de 1720. Les pénitents se chargèrent d’enterrer les victimes à l’intérieur de l’édifice : les ossements sont encore visibles dans un angle de la nef. La confrérie est dissoute en 1881, date à partir de laquelle la chapelle est laissée à l’abandon.

Servant de carrière de pierres pour de nouvelles constructions, elle était en grande partie ruinée lorsqu’elle fut réinvestie par "les Amis du Vieil Eygalières" qui la remontèrent pour en faire le musée d’histoire locale.

Le joli clocheton qui coiffe le bâtiment est daté de 1743 ; il porte une inscription : "La Pansée du Saint-Esprit, compagnon passant tailleur de pierre". "Pansée" serait alors le nom du tailleur et Saint-Esprit ferait référence au lieu-dit dont celui-ci était originaire.

Le clocher a été bien mis à mal il y a quelques années : foudroyé, il a été soigneusement restauré, cependant les inscriptions ont été irrémédiablement endommagées.


Communauté de communes : CCVBA
Propriété : Communale
Thèmes : Religion
Catégorie de l’architecture : Architecture religieuse, funéraire et commémorative
Type d’architecture : Architecture religieuse
Édifice : Chapelle
Datation : XVIe siècle
Epoque : Renaissance

Identifiant : CHA020