Tour de l’horloge

Commune de Eygalières -> Patrimoine et architecture de Eygalières

Élevée en 1672, elle commémore le rachat par les Eygaliérois des droits seigneuriaux de leur territoire au duc de Guise : en 1660, le duc se trouvant pris en otage, somme les habitants d’Eygalières de l’aider à rassembler le montant de la rançon. Ces derniers lui demandent en récompense le rachat de ses droits. La tour est donc le symbole de l’indépendance du village vis-à-vis du seigneur.

Elle a fait l’objet d’une restauration en 1968.


Description architecturale

Bâtiment en plan carré surmonté d’un petit campanile métallique. Les arrêtes de la maçonnerie de moellons sont soulignées par un chaînage d’angle harpé en pierre de taille. Une corniche couronne le sommet de l’édifice.

Communauté de communes : CCVBA
Propriété : Communale
Catégorie de l’architecture : Architecture publique
Type d’architecture : Architecture de l’administration ou de la collectivité
Thèmes : Civil
Édifice : Horloge publique
Datation : XVIIe siècle
Epoque : Moderne
Lexique : Corniche

Identifiant : TOUR002