Oratoire Sainte-Berthe

Commune de Le Paradou -> Patrimoine et architecture de Le Paradou

Situé sur la propriété du Mas de la Pène, cet oratoire est dédié à Sainte-Berthe.

Il a probablement été érigé aux alentours de 1640, époque à laquelle on entame le processus d’assèchement de la zone marécageuse des Baux en bordure de laquelle se situe Le Paradou. Cet assèchement, destiné à pallier à la "putridité" de l’air et aux ravages de la malaria - non encore identifiée comme telle -, ne sera terminé qu’à la fin des année 1880.

Sainte-Berthe était invoquée dans les cas de "fièvre" (paludisme en réalité) : la statue aurait été lors des évènements révolutionnaires, jetée dans un puits à proximité de l’oratoire : l’eau de celui-ci fut alors utilisée comme remède.

La légende veut que sur la fin du XIX°, une fillette agée d’une dizaine d’années, atteinte depuis deux ans du paludisme - elle se livrait alors, comme beaucoup de locaux à la pêche dans le marais -, guérit miraculeusement à force de prières à sainte-Berthe. Les paroissiens de Maussane et du Paradou se rendaient en procession à l’oratoire le premier dimanche de Mai pour se prémunir de la fièvre.


Description architecturale

Sur cippe carré à deux étages supportant une niche en forme de petit temple entouré de quatre pilastres à chapiteaux, le fronton est triangulaire. Il a une croix en métal sur le dessus.

Communauté de communes : CCVBA
Propriété : Communale
Thèmes : Religion
Catégorie de l’architecture : Architecture religieuse, funéraire et commémorative
Édifice : Oratoire
Datation : XVIIe siècle
Epoque : Moderne
Type d’architecture : Architecture funéraire, commémorative ou votive
Lexique : Pilastre
Lexique : Chapiteau
Lexique : Cippe

Identifiant : ORA0045