Hôtel de ville

Commune de Maillane -> Patrimoine et architecture de Maillane

Édifice de style néo-classique, il est édifié en 1862 d’après les plans d’un architecte saint-remois, M.Girard.

On peut admirer dans la salle des Mariages une vaste toile du peintre-écrivain provençal Valère Bernard, représentant une Farandole exécutée par des personnages en grandeur nature. Elle fut réalisée en 1896 sur commande de Mistral qui l’acquit pour mille francs-or et l’offrit à la commune.

La Farandole, danse traditionnelle est un symbole de la culture populaire si chère à Mistral. C’est une danse qui se répand dans les villages après la démobilisation de 1870 : l’armée comptait alors parmi ses recrues des maîtres de danse qui dotaient les jeunes conscrits d’une bonne formation en danse classique.

Valère Bernard, artiste influent et apprécié de son temps, écrit la majeure partie de son œuvre en langue d’oc, il assumera un temps la charge de Capoulié du Félibrige, c’est-à-dire de président de l’association fondée par Mistral.


Description architecturale

Majestueux édifice de style néo-classique : la façade principale, percée à chaque niveau de trois baies en plein cintre - avec impostes métalliques ajourées pour celles du 1er étage -, est coiffée d’un fronton triangulaire avec acrotères. Les angles sont soulignés par des pilastres ornés de chapiteaux corinthiens. La partie centrale de la façade est en légère saillie et se présente comme un élément indépendant, comme une deuxième façade qui viendrait se superposer à la première. Un balcon à balustre, sur corbeaux décorés de têtes de lion sculptées occupe le premier niveau et un fronton courbe sculpté d’attributs ruraux et armoiries de la commune couronne cet ensemble. Ce second fronton s’inscrit dans l’espace du premier fronton triangulaire. Ce jeu sur les épaisseurs (3 niveaux : mur - partie centrale saillante - balcon/perron) et la superposition des éléments mettent en perspective l’édifice, produisent une impression de profondeur et lui donnent un aspect imposant. La façade donnant sur la place de l’église est également assez travaillée : fronton triangulaire sculpté avec acrotère, fleurons et pilastres d’angle.

Propriété : Communale
Catégorie de l’architecture : Architecture publique
Type d’architecture : Architecture de l’administration ou de la collectivité
Thèmes : Civil
Communauté de communes : CCRAD
Datation : XIXe siècle
Epoque : Contemporaine
Édifice : Mairie
Lexique : Pilastre
Lexique : Chapiteau
Lexique : Ordres d’architecture
Lexique : Acrotère
Style architectural : Néo-classique

Identifiant : MAIR001