Eglise paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur

Commune de Mouriès -> Patrimoine et architecture de Mouriès

L’église actuelle est située à l’emplacement de l’ancienne chapelle Saint-Jacques dont il est déjà fait mention dans des archives datées du XI° siècle. La jeune paroisse de Mouriès (elle n’en obtient le statut qu’en 1639) en possédait pas moins de 3. A la fin des années 1760, plusieurs délibérations font allusion à la construction d’une nouvelle église, plus adaptée au nombre important de paroissiens, construction qui sera achevée en 1783. A la Révolution, l’édifice est désaffecté au culte et subit des dégradations relativement importantes. 7 ans plus tard, il retrouve sa fonction initiale grâce à la ténacité du curé Riousset. Le clocher, coiffé à l’origine d’une sorte de bulbe, fut brisé par un tremblement de terre en 1909 et rebâti ensuite sous sa forme actuelle.


Description architecturale

La façade, de style classique, est percé d’un portail rectangulaire qu’encadrent deux pilastres corinthiens monumentaux supportant un fronton triangulaire. Au tympan de celui-ci, est gravée la date d’inauguration de l’édifice. Une baie en plein cintre à l’aplomb du portail éclaire la nef. Une statue en pied est posée sur l’appui. Les bas-côtés s’articulent autour de la partie centrale pas le biais de contres-courbes. Deux pots-à-feu en ponctuent les extrémités. L’intérieur n’est pas sans rappeler celui de sa voisine Maussanaise, Saint-Croix. Les quatre travées sont abritées par une voûte en berceau sur double arêtier percée de baies en cintre surbaissés et scandée par des arcs doubleaux. Le chevet, quasiment plat, était couvert de peintures murales.

Communauté de communes : CCVBA
Propriété : Communale
Catégorie de l’architecture : Architecture religieuse, funéraire et commémorative
Type d’architecture : Architecture religieuse
Édifice : Eglise
Datation : XVIIIe siècle
Epoque : Moderne
Style architectural : Classique

Identifiant : EGL011