Chapelle Notre-Dame-de-Vacquières

Commune de Noves -> Patrimoine et architecture de Noves

Petit ensemble composé d’un ermitage, d’une chapelle et d’une source. La fontaine de Vacquières a de tout temps attiré les malades. Depuis les temps païens, les sources ou fontaines avaient des vertus magiques et bénéfiques. Celle-ci aurait des vertus bénéfiques pour lutter contre l’infertilité.

Il faut attendre le XV° siècle (1456) pour que les villageois, afin d’éviter les pèlerinages lointains, construisent une chapelle au sommet de la colline et fassent sanctifier l’eau de la fontaine.
L’ermitage fut construit au XVII° siècle par François Proncard, ermite. Il fut détruit par un incendie au XVIII, qui vit périr l’ermite alors présent sur les lieux. Il fut reconstruit en 1758.

FOLKLORE 

Le nom de Notre-Dame de Vacquières, lui vient du fait qu’une vache marquait un arrêt à chaque passage qu’elle effectuait en labourant, et grattait le sol. Le paysan intrigué creusa à cet endroit et découvrit la source.

Le nom de Notre-Dame des œufs (nom courant aujourd’hui) lui vient du fait qu’elle a longtemps abrité une Vierge Noire à laquelle on offrait des œufs, symbole de fertilité. Et de la réputation bénéfique de l’eau de la source à ce sujet.


Description architecturale

D’apparence fort modeste, l’édifice est précédé d’un porche couvert, ouvert par une arcature en plein cintré étayée simplement d’un pilier de section carrée. Refait au XVIII°, le petit sanctuaire a gardé peu de trace du XV°, juste un arc en accolade au dessus d’une fenêtre grillagée près de l’entrée. Au fond, l’arceau qui sert d’ouverture à son porche remonterait lui aussi à la reconstruction de 1758.

Thèmes : Religion
Catégorie de l’architecture : Architecture religieuse, funéraire et commémorative
Type d’architecture : Architecture religieuse
Édifice : Chapelle
Communauté de communes : CCRAD
Édifice : Bâtiment religieux

Identifiant : CHA016