Mairie

Commune de Saint-Andiol -> Patrimoine et architecture de Saint-Andiol

Les locaux de la municipalité sont abrités dans une vaste maison bourgeoise de style renaissance. La bâtisse fut achetée en 1514 par Jérome de Varadier, seigneur de Saint-Andiol. Ce dernier partageait son autorité sur le territoire avec son frère, Etienne, qui, lui, occupait la château. Les armoiries de la famille sont encore lisibles sur la façade nord (arrière) de la mairie. Le nombre et la taille des fenêtres montrent l’aspect luxueux que devait revêtir l’édifice à l’époque. Il fallait en effet que les occupants soient assez bien nantis pour pouvoir assurer le chauffage d’un bâtiment comportant de si larges ouvertures. Leurs dimensions étaient à ce point considérables que lorsqu’au XVII°, l’hôtel fut transformé en relais de poste, l’acquéreur les fît réduire afin de payer moins d’impôts (il existait en effet un taxe sur les ouvertures). Certaines d’entre elles sont encore aujourd’hui en partie obstruées et décorées de trompe-l’œil.


Description architecturale

Le modèle du "palais urbain" italien est un élément qui sera abondamment décliné sur la période de la Renaissance. D’une relative sobriété, la composition de la façade s’inspire cependant de ce modèle : c’est le premier étage, le dit "piano nobile" (étage noble), abritant généralement les pièces à vivre ou de réception, qui occupe la hauteur la plus importante ; les deux façades sont soigneusement ordonnancées en travées. Les chaînages d’angle et clavages en bossage qui entourent les baies leur donnent un aspect assez original. Ce sont avec les lambrequins sculptés les seuls éléments de décor.

Propriété : Communale
Catégorie de l’architecture : Architecture publique
Type d’architecture : Architecture de l’administration ou de la collectivité
Thèmes : Civil
Communauté de communes : CCRAD
Édifice : Mairie
Style architectural : Renaissance

Identifiant : MAIR004