Le patrimoine de la commune de Saint-Martin-de-Crau

Commune de Saint-Martin-de-Crau -> Patrimoine et architecture de Saint-Martin-de-Crau

Cette présentation du patrimoine de la commune d’Aureille a été réalisée par l’association " INVENTAIRE PATRIMONIAL DES COMMUNES DE FRANCE", basée à Vauvenargues (13), dans le cadre de la candidature du Pays d’Arles au label "Pays d’Art et d’Histoire"

- Retour à la liste des points d’intérêt patrimonial
- Saint-Martin-de-Crau sur Wikipedia
- Site de la ville

VOCABLE ET CARTE D’IDENTITÉ

- Commune du département des Bouches-du-Rhône, canton de Arles-Est
- Code postal : 13310 – Code Insee : 13097
- Population : 11 023 habitants – Densité : 51,3 au km2
- Superficie : 214,87 km2 – Altitude min./max. : 22/80 m.
- Nom des habitants : Saint-Martinois – Habitant de la Crau : Craven
- Devise : In Pascuis Fortuna.

HISTORIQUE

- Saint-Martin apparaît au XI° sous la dénomination de Saint-Martin-des-Paluds.

- La seigneurie relève du chapître canonial d’Arles.

- Le fief de Vacquières est tenu par les Quiqueran du XVI° au XVIII° ; il est alors érigé en marquisat en faveur des Ricard.

- A la fin du moyen-âge le territoire de plus de 20 000 ha est occupé de "mas" de 800 à 1 000 ha, véritables hameaux.

- Puis, avec l’arrivée du Canal de Craponne, due à Adam de Craponne en 1554, division en mas irrigués moins importants.

- La commune actuelle est créée en 1925 par distraction du territoire d’Arles.

- Les habitations et commerces jusque là concentrées au hameau de Caphan se déplacent vers la voie de communication (RN 113), artère principale de la commune.

PATRIMOINE DE NOS ANCÊTRES

A – PÉRIODE ANTIQUE

- Borne milliaire au nord-ouest du Mas d’Archimbaud (MH – 1-2-1945) (au Musée de la Crau, à Salon-de-Provence).

PATRIMOINE BÂTI

A – PATRIMOINE RELIGIEUX

- Église paroissiale Saint-Martin 1876, de style néo-roman : le clocher, ancienne tour de guet romane, a été conservé.

- Chapelle Sainte-Foy de Vacquières (propriété privée).

Oratoires :
- Saint-Martin, moderne (mai 1990), dans le presbytère, à l’occasion du jubilé du Père Brell, curé de la paroisse ; pilier carré surmonté d’une niche rectangulaire (faïence de Saint-Martin) ; plaque dédicatoire, croix camarguaise.

Encadré

La croix camarguaise est relativement récente, 1930 environ. Elle fut dessinée par Paul Hermann, peintre parisien qui habita à Saint-Rémy-de-Provence. Elle représente les trois vertus théologales : la foi : la croix ; l’espérance : l’ancre marine ; la charité : le cœur. Elle est devenue la croix des gardians. Cette croix orne le tombeau du marquis Folco de Baroncelli-Javon, né en 1874, fondateur de la Nation Gardiane, décédé en 1943 en Avignon. Inhumé dans cette ville. Le transfert du corps a eu lieu le 20 juillet 1951 dans le mausolée édifié près du Mas de l’Amarée se trouvant à un kilomètre à l’ouest des Saintes-Maries-de-la-Mer. C’est un lieu de pèlerinage.

- L’oratoire Saint-Roch, face à l’église, était un édicule votif contre la peste.

B – PATRIMOINE CIVIL

- Mairie 1930, d’un style d’époque.

- Château de Vacquières XVIII°.

- Château de Villepail (nord).

- Château de Vergière (sud), jolie demeure néo-classique restaurée : logis à fronton triangulaire accosté de pavillons en avancée (hôtellerie).

- Domaine de l’Etang des Aulnes et son superbe étang : grande demeure XVIII° restaurée par le Conseil Général ; accueil artistique et culturel. .

- Tour ruinée de La Fourbine.

- Mas du Grand Brays XV/XVI°, remarquable.

- Mas de la Samatane (ancien relais de Poste).

- Grands et beaux mas avec leurs dépendances, appareil souvent en galets roulés : Ferme de La Longuette. Mas de l’Esclade...

- Fontaine moderne, sous portail courbe, place de la Mairie.

- Ancienne borne de propriété du château de Vacquières.

- Canaux, châteaux d’eau, dont celui de La Dynamite.

- Canal de Craponne 1554, relayé aujourd’hui par le canal EDF, venant de Serre-Ponçon.

- Arènes.

Hameau de Caphan, village-rue :
- Mairie annexe.
- Salle polyvalente.

C – PATRIMOINE INDUSTRIEL

- Ancien moulin de Vacquières.

PATRIMOINE CULTUREL

A – MUSÉE, GALERIE, BIBLIOTHÈQUE…

- Écomusée de la Crau (1987) : mise en valeur du patrimoine naturel, actions menées pour sa protection ; visites guidées dans les Réserves de Plan-de-Meau (145 ha) et de Figuières (90 ha). Exposition de vieux outils.

- Médiathèque – Centre de développement culturel.

B – ARTS ET TRADITIONS POPULAIRES

- Foin de Crau - 3 coupes ; label AOC ; passe pour le meilleur de France : 100 000 tonnes/an sur 13 000 ha.
- D’octobre au 14 février, dans les prairies de Crau.
- De février à juin, dans la Crau sèche.
- De juin à octobre, dans les Alpes.

- Tradition de l’élevage ovin, tous les éléments du pastrage : 100 000 ovins transhument chaque année.
- Fête du Pastrage : dernier dimanche de janvier.

- Tradition taurine, élevage : manades, féria, abrivado.

- Courses camarguaises et corridas.

- Foire de la Saint-Valentin avec concours spécial de Mérinos d’Arles : 2ème mercredi de février.

- Fête du Printemps à la mi-mai : départ du troupeau en transhumance – première coupe de foin.

- Fête de la Saint-Michel à Caphan : dernier weekend de septembre

C – LA MÉMOIRE

- Monument aux morts, place de l’Église.

PATRIMOINE NATUREL

A – SITES NATURELS

- Plaine de la Crau, dernière steppe de France, territoire plat, recouvert de galets (ancien delta asséché de la Durance) au nord ; partie marécageuse au sud ; quelques bois de chênes.

- Site à protéger en priorité par la Communauté Européenne.

Sites :
- de l’ancien marais des Baux (nord).
- de l’étang des Aulnes.

B – SITES DE LA MAIN DE L’HOMME

- Gros bourg sur territoire plat, capitale de la Crau ; architecture récente, rectiligne, aérée.

- L’irrigation à partir du XVI° a multiplié les mazets, parfois de 1 à 2 ha, créant un paysage boccagé plein de charme.


Communauté de communes : ACCM
Gestion : Présentation des communes