Hôtel des Monnaies

Commune de Tarascon -> Patrimoine et architecture de Tarascon

Sous le règne des Comtes de Provence, Tarascon jouit de nombreux privilèges. En août 1272, un acte de Charles 1er d’Anjou, oncle du roi René autorise l’établissement d’une Maison de la Monnaie et permit ainsi à Tarascon de battre la monnaie "sur le même pied qu’à Tours, en Touraine". La monnaie a été frappée ici de 1387 à 1520. A l’époque, une vraie pièce et une fausse pièce étaient clouées sur la porte, de façon à informer les populations et décourager les faussaires. Contesté par le Parlement de Provence, l’atelier a connu des cessations d’activité entre 1518 et 1526 puis entre 1543 et 1591. De 1591 à 1593, sous le règne d’Henri IV, il frappa des "pinatelles" (doubles sols).


Description architecturale

On trouve deux styles d’architecture : gothique et renaissance (petites fenêtres tardo-gothiques tout en haut). Un escalier à vis mène à la tourelle à encorbellement qui abritait le cabinet de travail. Cette bâtisse s’orne d’un cadran solaire, le plus ancien de la ville. On y voit les traces d’une inscription en latin signifiant :"Toutes blessent, la dernière tue" (en parlant des heures naturellement).

Catégorie de l’architecture : Architecture publique
Type d’architecture : Architecture de l’administration ou de la collectivité
Epoque : Moyen-Age
Datation : XIVe siècle
Communauté de communes : ACCM
Édifice : Hôtel particulier
Style architectural : Gothique
Style architectural : Renaissance

Identifiant : HOT002