L’actualité

Le PETR lance un dispositif de formation sur la restauration collective durable à destination des communes

Le PETR lance un dispositif de formation sur la restauration collective durable à destination des communes

Pays d’Arles en formation :

« Pour une restauration collective de qualité » : le PETR lance un dispositif de formation en matière de restauration collective durable à destination des communes du Pays d’Arles

Le PETR du Pays d’Arles propose des modules de formation à destination des communes du territoire autour de la thématique de la restauration collective.

Une initiative qui s’inscrit dans le cadre du projet alimentaire territorial co-piloté avec la Métropole Aix-Marseille-Provence dont l’ambition est, entre autres, de relocaliser la consommation des productions locales, de qualité.

Cette journée s'inscrit dans un programme plus large de 6 formations autour de sujets spécifiques tels que la lutte contre le gaspillage alimentaire, la cuisine locale et végétarienne, les approvisionnements durables et de proximité, le zéro plastique en restauration collective, et la sensibilisation des agents et des enfants.

Ces formations sont gratuites, s'adressent à l'ensemble des collectivités du Pays d'Arles, quelques soient leurs ambitions, le mode d'organisation de leur restauration collective ou leur situation.

Il s'agit d'un programme de formation de proximité, expérimental, proposé dans un partenariat étroit avec l'Agence Régionale pour la Biodiversité et l'Environnement (ARBE) qui mène par ailleurs un accompagnement similaire à l'échelle de la Région.

Les formations sont le résultat d’une co-construction qui s’appuie sur de nombreux acteurs locaux ayant développé une expertise forte sur chacun des sujets : des collectivités, des associations, des entreprises qui interviendront lors des formations.
A ce jour, ce sont 17 communes qui ont manifesté un intérêt pour participer à au moins une des formations proposées.

 

Retour sur le Jeudi 18 février 2021 qui marque le coup d’envoi de ce dispositif

 

Cette première journée réunit 12 collectivités, en visioconférence, sur le sujet de la "construction d'un projet global pour la restauration collective".

Elle s’ouvre sur une intervention de l’équipe agriculture du PETR sur les actions en cours localement en matière de restauration collective, une présentation sur ce qu'est une restauration collective durable, et les enjeux d'une démarche globale.

C’est ensuite Monsieur Pierre-Noël Canitrot, chef du pôle alimentation à la DRAAF, qui présente la loi EGALim appliquée à la restauration collective ainsi que des éléments d'actualité.

Amandine Pieux, animatrice du Club des Territoires de l'association Un Plus Bio prend le relais pour un point méthodologique lorsque l’on souhaite s'engager sur la restauration collective en tant qu'élu, et les outils dont disposent l'association pour les accompagner.

Après un temps de questions et d'échanges, Céline Villeret d'Ecocert présente la démarche de valorisation "En cuisine", qui permet aux collectivités de réaliser un audit de sa structure, de se fixer des objectifs et de valoriser les bonnes pratiques.

En clôture de matinée, Isabelle Plaud (adjointe à la Ville de St Rémy) et Thierry Vanbiervliet (responsable de la restauration collective de St Rémy), partagent un retour d'expérience sur le rôle des élus, la relation avec les agents et les ressources locales, le rôle d’une animation en continu pour pérenniser une démarche. En effet, la commune de St Rémy qui est membre du réseau « Un plus Bio » a pu bénéficier d’un accompagnement spécifique et a reçu le label Ecocert "En cuisine" avec le plus haut niveau de "distinction". Cette labellisation valorise les établissements de restauration collective qui introduisent des produits bio, locaux et sains.

L’après-midi laisse la place à une présentation d’Alix Puzenas (FNH) et Mylène Bliard (Réseau Restau Co') de la démarche Mon Restau Responsable (MRR), qui propose de donner un cadre méthodologique pour la réalisation du diagnostic initial de la situation d'un restaurant.

 

L’objectif de ce dispositif : sensibiliser, partager, ouvrir la voie, pérenniser

 

La restauration hors domicile (RHD) et en particulier la restauration collective est un axe majeur du projet alimentaire territorial dans lequel le Pays d’Arles est engagé.

Dans ce cadre, les actions menées par le PETR relèvent de l’animation d'un réseau, l’accompagnement des plateformes physiques d'approvisionnement, et des producteurs vers la qualification HVE (haute valeur environnementale), du « sourcing » local autour d'Arles, une étude sur la RHD pour faire un état des lieux et identifier le potentiel de relocalisation de la consommation.

D’autre part, loi EGALim impose à partir de 2022, 50% de produits de qualité dans le secteur de la restauration collective mais également de mettre en place des moyens de lutte contre le gaspillage alimentaire. A l’horizon 2025, ou 2028 il est question de la suppression de tout équipement plastique en cuisine ou dans un restaurant.

Les modules de formation ont vocation à créer du lien entre les communes et les acteurs du territoire afin de réfléchir et travailler ensemble, à la recherche de solutions et d’opportunités. 

Dans le sillage de la première journée de formation, des communes ont déjà exprimé leur souhait de se rapprocher afin d’échanger de nouveau prochainement autour de problématiques similaires.

Parallèlement, le PETR ambitionne de créer un espace partagé sur lequel chacun pourra apporter et stocker de la donnée à portée de tous.